- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

2011, une bonne année commerciale pour voyages-sncf.com

Le 12 avril, voyages-sncf.com s’est livré au rituel de présentation de ses résultats annuels et de ses perspectives pour l’exercice en cours. Au menu : continuer à jouer la carte de l’étranger, des réseaux sociaux et pourquoi pas de la croissance externe. 

En 2011, la filiale e-commerce de la SNCF, voyages-sncf.com, a revendiqué un volume d’affaires de 3,2 milliards d’euros. Avec 13 millions de visiteurs uniques mensuels, la société a vendu 60 millions de billets en 2011, contre 54 millions en 2010. Parmi eux 30 % sont commercialisés par le groupe SNCF.

 

Cap à l’étranger

Outre ces progressions, l’un des principaux faits marquants de 2011 a été le dynamisme des destinations européennes dont le volume d’affaires a représenté 88 millions d’euros, en hausse de 24% par rapport à l’exercice précédent. Une augmentation principalement dynamisée par les pays frontaliers : Belgique, Suisse, Allemagne et Espagne, dont les ventes enregistrent des bonds compris entre 22% et 50%. Autre segment de déploiement : les réseaux sociaux pour lesquels le distributeur compte lancer en juin des applications pour iPhone en Allemagne, en Espagne, en Belgique et en Suisse. « Il s’agit d’un véritable levier de croissance : l’an dernier, 20 % des connexions sur le site en France provenaient d’un téléphone mobile, même si le taux de transactions y est plus faible, à seulement 4 % », atteste le communiqué de presse.

 

Investissements dans un moteur de recherche

Dernier levier de progression : la valorisation de la destination France avec notamment le rétablissement de la branche «agence de voyages» de la société. « Après quatre années de baisse d’activité, nous avons stabilisé son volume d’affaires à 224 millions d’euros », précise voyages-sncf.com. Prévoyant une poursuite de cette tendance, le distributeur a également initié une opération de croissance externe en prenant, en mars dernier, une participation de 45 % dans Hexatourisme, un moteur de recherche destiné à promouvoir la France comme destination touristique dans le monde entier.