2019, année charnière pour la FNTV Stratégie Territoires

Jean-Sébastien Barrault, président de la FNTV, a présenté ses voeux à la Maison des Polytechniciens.   © StudioCabrelli
Actualites

Le Club Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Confirmation. Après une année 2018 dédiée à la transition, «2019 sera une année de confirmation»: en présentant ses vœux devant une assemblée nombreuse, le 9 janvier, Jean-Sébastien Barrault n’a pas fait seulement allusion à son mandat de président de la FNTV. Un an après son entrée en fonction, il continue en effet d’imprimer sa marque sur la fédération professionnelle, qu’il engage résolument sur la voie de la modernité, en développant notamment des outils de communication plus efficaces à destination des adhérents, mais aussi en occupant plus que jamais le terrain politique, dans un contexte où les débats sur la mobilité occupent le devant de la scène. Des évolutions déterminantes vont se poursuivre en 2019 : préparation du projet de loi d’orientation des mobilités, qui doit être l’occasion de conforter la place de l’autocar, réforme de la formation et installation des Opco, soutien à l’attractivité du secteur et à l’emploi, volet social de l’ouverture à la concurrence des réseaux de grande couronne francilienne…

Représentativité. Autant de chantiers qui devront permettre à la FNTV de confirmer sa représentativité, puisque 2019 sera considérée par l’Etat comme année de référence pour mesurer l’audience de la fédération. Pour mettre toutes les chances de son côté, la FNTV va continuer à s’adapter, en intensifiant ses relais territoriaux, notamment en Outre-mer, mais aussi en musclant ses représentations thématiques, avec le développement de la FNTV Tourisme Ile-de-France, ou l’accueil d’acteurs toujours plus divers au sein de sa branche dédiée aux Nouvelles Mobilités.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.