A Toulouse, les transports publics veulent convaincre les automobilistes Territoires

La campagne de rentrée vise les actifs qui utilisent leur voiture pour aller travailler.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

Eviter les embouteillages. Au registre des résolutions de rentrée, Tisséo, l’autorité organisatrice des transports dans la métropole toulousaine, propose aux automobilistes de partir sur de nouvelles bases… En prenant le bus, le tram ou le métro. La campagne vise les actifs se rendant au travail avec leur propre véhicule. Arguant que cela leur permettrait d’avoir du temps pour lire, caler des rendez-vous, voire même finir leur petit-déjeuner et surtout payer moins d’essence. «Tisséo propose aux actifs fatigués et stressés à l’idée d’être coincés dans les embouteillages dès le retour des congés, de nouvelles habitudes pour une nouvelle vie: plus de temps pour soi, moins de dépenses, adopter une attitude responsable face au réchauffement climatique et pour la préservation des ressources naturelles.» Le communiqué de presse donne un dernier argument, massue : «La prime transport prévoit une prise en charge par l’employeur à hauteur de 50% sur les abonnements aux transports collectifs dans le cadre des déplacements domicile –travail.»

Renforcer le maillage. Une distribution de dépliants rappelant ces points est prévue les 11 et 18 septembre, là où se trouve le public ciblé : dans les bouchons. Et il sont nombreux autour de la ville rose. D’après les chiffres de l’agence d’urbanisme et d’aménagement de Toulouse, dans cette aire urbaine de 1,3 million de personnes, 74% des actifs vont travailler en voiture. La raison est simple, le maillage des transports en commun a du mal à s’adapter à cette zone qui attire 20 000 nouveaux habitants par an mais peine à densifier son urbanisme.
 Sur le territoire de Toulouse Métropole, pourtant le plus central et le mieux doté en transports, seuls 35% des emplois sont desservis. Pour y remédier, les projets sont nombreux : 3e ligne de métro, doublement de la ligne A (dont les travaux ont nécessité un arrêt d’un mois cet été), téléphérique urbain, nouveaux bus… Parmi les nouveauté de rentrée, Tisséo annonce des prolongements de lignes, des modifications d’itinéraires et des fréquences renforcées.

C. P.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.