Alstom et Snam associés pour un projet de trains à hydrogène en Italie

Alstom construit le Coradia iLint, le premier train à piles à combustible au monde.   © Alstom
Actualites

Grégoire Hamon

Premier test en 2021. Après l’Allemagne, l’Italie. Alstom indique qu’elle vient de signer un accord de cinq ans pour développer des trains à hydrogène en Italie en collaboration avec Snam, leader italien pour le transport de gaz naturel. Les deux partenaires entendent développer, dès le début de l’année 2021, des projets de mobilité ferroviaire comprenant à la fois des trains à hydrogène et les infrastructures technologiques associées, ainsi que la gestion et la maintenance prestations de service. Dans le cadre de cet accord, Alstom fabriquera et entretiendra des trains à hydrogène nouvellement construits ou convertis, tandis que Snam développera les infrastructures de production, de transport et de ravitaillement. Cette coopération découle de l’engagement commun des deux sociétés sur l’hydrogène: Alstom a lancé le Coradia iLint, le premier train à piles à combustible au monde, en service depuis un an et demi sur une ligne régionale allemande, tandis que Snam a été l’une des premières entreprises au monde à expérimenter une injection d’hydrogène de 10% dans le réseau de transport de gaz naturel.

Hydrogène vert. L’hydrogène qui alimentera les trains Alstom sera produit à partir d’énergies renouvelables. «Cette décision est une nouvelle contribution à la décarbonation des transports et au développement de l’économie de l’hydrogène en Italie. L’hydrogène produit à partir d’énergies renouvelables deviendra compétitif avec les combustibles fossiles dans quelques années et jouera un rôle clé dans la transition énergétique, notamment dans l’industrie, le chauffage et les transports lourds. Ce sera un pilier du Green New Deal européen et des investissements post-Covid», souligne Marco Alverà, PDG de Snam.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.