Aptis testé en Allemagne Stratégie

Le bus électrique d'Alstom présente un rayon de braquage réduit.   © DR
Actualites

Les Industriels

La rédaction

Essais à Hambourg et Berlin. Après des essais menés en Île-de-France (Paris et Versailles), à Lyon, Strasbourg, Marseille et en Belgique, Aptis va être testé en Allemagne , dans les transports urbains de Hambourg, puis à Berlin. Le véhicule développé par Alstom et NTL sera également présenté au salon commercial Elekbu du 5 au 6 mars, dans la capitale allemande. Avec son plancher bas intégral et de larges portes doubles, Aptis a été conçu pour faciliter l’accès et la circulation des voyageurs à l’intérieur du véhicule. Les vitres panoramiques à l’avant, à l’arrière et tout le long du bus offrent une surface vitrée 20 % supérieure à celle d’un bus classique.

Essieux orientables. Le véhicule est étudié pour s’intégrer au milieu urbain grâce à ses deux essieux orientables qui réduisent au maximum l’espace utilisé dans les virages (-25 % par rapport au bus classique). Un système de stationnement automatique aux arrêts de bus a été développé, ce qui réduit l’espace nécessaire à la manœuvre. Aptis peut être rechargé au dépôt la nuit, ou au terminus de chaque ligne pendant la journée. La recharge rapide est effectuée via un pantographe inversé ou via SRS, le système innovant d’Alstom de recharge statique par le sol. Grâce à des coûts de maintenance et d’exploitation réduits et à une durée de vie plus longue que celle d’un bus, Alstom et NTL assurent que le coût de possession d’Aptis est équivalent à celui des bus diesel actuels.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.