Avec CocliquO, la ville d’Orvault facilite l’autostop entre voisins Territoires

L’idée consiste à implanter six grands panneaux d'arrêt à des endroits stratégiques. Sur chaque panneau figurent cinq destinations parmi les plus courantes avec des cases à cocher.   © DR
Actualites

Les Collectivités

Grégoire Hamon

Cases à cocher. La ville d’Orvault, au nord de Nantes, a lancé depuis le mois de septembre un dispositif innovant et très simple, entièrement gratuit, pour favoriser le covoiturage entre voisins. Répondant au nom de CocliquO (pour COvoiturage Citoyen de LIaison entre QUartiers d’Orvault), l’idée consiste à implanter six grands panneaux d’arrêt à des endroits stratégiques (proximité ou prolongement de stations de transports en commun). Sur chaque panneau figurent cinq destinations parmi les plus courantes avec des cases à cocher, où l’autostoppeur peut indiquer la localité de son choix avec une carte aimantée. Cette carte est obtenue gratuitement auprès de l’association Les Ateliers écolo-citoyens qui a lancé le dispositif, en partenariat avec Orvault et Nantes Métropole. Ce service s’adresse à tous les Orvaltais, à partir de 15 ans, effectuant régulièrement des déplacements interquartiers : piétons, usagers des transports en commun souhaitant compléter leur itinéraire, faire un trajet plus direct ou ayant raté leur bus, mais aussi aux conducteurs n’osant pas prendre des passagers en stop…

Kit de covoiturage. «Après une phase expérimentale de deux ans (pendant laquelle des réajustements seront effectués au besoin), le réseau pourra être développé. Le modèle est également susceptible d’être dupliqué dans d’autres communes de la métropole», signale la ville d’Orvault, qui a servi d’incubateur à ce service, sachant que Nantes Métropole a financé les panneaux d’arrêt. L’utilisation de CocliquO est gratuite et nécessite une inscription en ligne sur cocliquo.fr pour obtenir son kit de covoiturage (carte nominative à apposer sur les panneaux pour indiquer sa destination et sticker à coller sur le pare-brise de sa voiture) et signer une charte d’utilisateur. Lorsqu’un conducteur s’arrête à un panneau, l’usager a la possibilité d’envoyer un sms à un numéro dédié, pour indiquer la référence CocliquO du conducteur. Cela permet notamment d’alimenter les statistiques d’utilisation du dispositif.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.