La Basse-Saxe confie la maintenance des ses matériels roulants à Bombardier Territoires

 
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

Michel Chlastacz

Depuis 2010, les voitures régionales et de banlieue à deux niveaux de type «push-pull» de la gamme TWINDEXX de Bombardier ont déjà été livrées ou commandées à près de 400 exemplaires par de nombreux réseaux ferrés de plusieurs continents. Le 24 août 2016, la LNVG, l’exploitant des lignes ferroviaires régionales du Land allemand de Basse-Saxe, et pionnière de ces matériels, a signé un contrat qui porte sur la maintenance de ses 220 voitures TWINDEXX, assortie de celle de ses 29 locomotives électriques et de ses 8 locomotives diesel de la gamme TRAXX, l’autre matériel à succès du constructeur ferroviaire.

Un contrat qui porte effet jusqu’en 2035. La Basse-Saxe a commencé à confier la maintenance de ses rames régionales du système Metronom à Bombardier en 2003, avant même l’acquisition des premiers matériels en provenance du constructeur. Cette démarche d’externalisation de la maintenance est prisée par les exploitants ferroviaires indépendants qui, à la différence de l’entreprise historique Deutsche Bahn Regio, ne disposent pas d’un réseau serré de dépôts, d’ateliers et de centres de maintenance des matériels qui leur appartienne en propre. Et alors que les Länder, autorités organisatrices des transports ferroviaires régionaux, ne peuvent pas, ou ne veulent pas, investir dans ce type d’équipements coûteux à rentabiliser avec une flotte d’importance moyenne…

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier