Bombardier livrera 150 métros supplémentaires à San Francisco Pratique et ressources Stratégie

  © Bombardier Transport
International

Les Collectivités

Shahinez Benabed

La San Francisco Bay Area Rapid Transit District a confirmé à Bombardier la commande additionnelle de 150 voitures de métro pour la somme de 213 millions d’euros, a annoncé le groupe canadien dans un communiqué le 26 juin.

Le groupe canadien Bombardier Transport a annoncé le 26 juin qu’une commande additionnelle de 150 voitures de métro avait été confirmée par la San Francisco Bay Area Rapid Transit District (BART) pour la somme de 213 millions d’euros. Elle correspond à une levée d’option d’un précédent contrat signé le 14 juin 2012. Les 150 voitures s’ajoutent donc aux 260 autres déjà prévues, portant à 410 le nombre d’unités commandées, pour un montant total de 715 millions d’euros.

« Bombardier est fière de la confiance que lui accorde BART, s’est réjouit Raymond Bachant, président de Bombardier Transport, Amérique du Nord. Nous avons hâte de fournir […] de nouvelles voitures de métro qui vont répondre au besoin d’un moyen de transport urbain rapide, fiable et rentable« .


Une livraison prévue entre 2017 et 2020

 

Les nouvelles voitures de métro seront équipées d’un nombre plus important de portes d’embarquement et de sièges destinés aux personnes âgées ou à mobilité réduite. Elles seront construites dans l’usine Bombardier de Plattsburg, dans l’Etat de New York. Cette « flotte de l’avenir« , selon l’expression du BART, devrait notamment permettre un remplacement du parc existant. Dix voitures pilotes devraient être livrées en 2015 afin d’être testées sur le réseau de San Francisco. Le reste de la commande sera pour sa part livré entre 2017 et 2020.

Les métros du BART desservent la grande banlieue de San Francisco depuis 1972. Le réseau, comprenant 43 stations sur une longueur de 167 kilomètres, est emprunté chaque mois par près de 400 000 voyageurs.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.