Bordeaux reçoit son 130e tramway Citadis

Dès 2003, Bordeaux a été la première ville à faire le choix d’une alimentation par le sol (APS) pour une partie de son réseau.  
Actualites L'actualité

La rédaction

Système novateur. Bordeaux vient de se voir livrer la 130e rame Citadis par Alstom. La métropole aquitaine dispose, ainsi, d’une des plus importantes flottes de tramways en France. Ces rames ont fait l’objet de quatre marchés successifs depuis l’introduction en service commercial du réseau, en décembre 2003. Cela constitua, alors, le grand retour du tramway dans cette ville qui l’avait abandonné en décembre 1958. Cette mise en service n’a, toutefois, pas été exempte de problèmes, Bordeaux ayant fait le choix d’une alimentation par le sol (APS) pour une partie de son réseau. Le constructeur a, néanmoins, réussi à mettre au point ce système novateur permettant de s’affranchir des poteaux et des caténaires disgracieux dans les centres-villes. Il a, depuis, été adopté par de nombreuses métropoles françaises et étrangères comme Reims, Tours, Dubaï, Sydney et Rio de Janeiro.

Près de 110 millions de voyageurs en 2019. Toutes les rames Citadis livrées à Bordeaux disposent, d’ailleurs, de l’APS qui est développé sur 35 des 77 km du réseau. Plus en détail, la flotte se compose de 118 rames Citadis de 44 mètres de long et de 12 en version 33 m. Celles-ci sont respectivement en mesure d’accueillir 300 et 218 voyageurs. Elles ont transporté près de 110 millions de voyageurs l’année passée.

O. C.   

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.