Bosch propose des lunettes connectées poids plume pour la navigation

Pesant moins de 10 grammes, ce système peut se greffer sur n’importe quelle monture de lunettes classiques (avec un smartphone, ce conducteur aurait perdu au moins 3 points en consultant ses messages).   © Bosch
Actualites

Grégoire Hamon

Informations de navigation. À l’occasion du Consumer Electronics Show qui se tiendra à Las Vegas en janvier 2020, Bosch présentera son système Light Drive, une solution optique pour les lunettes connectées. Pesant moins de 10 grammes, ce système peut se greffer sur n’importe quelle monture de lunettes classiques et serait, selon l’équipementier, le plus petit système du marché. Destinée aux fabricants de lunettes connectées, cette solution se compose de miroirs MEMS (système microélectromécanique), d’éléments optiques, de capteurs et d’une connexion logicielle intelligente. Elle sera disponible en 2021. «Avec des lunettes connectées de ce type, les utilisateurs peuvent avoir accès à des informations de navigation et recevoir des notifications, sans aucune altération du champs de vision. La conduite devient ainsi plus sûre», avance Stefan Finkbeiner, CEO de Bosch Sensortec, la filiale qui a mis au point ce produit.

Notifications. Selon l’équipementier allemand, les lunettes connectées équipées de cette technologie seront parfaitement adaptées pour suivre un itinéraire, passer et recevoir des appels, voire recevoir des notifications (alarme réveil, rendez-vous, message ou autre). Une utilisation bien évidemment sujette à caution, surtout s’il s’agit de détourner la concentration du conducteur par la consultation d’un SMS (cf. illustration). L’usage des lunettes connectées fera peut être évoluer la législation, qui pourrait assimiler son utilisation à la consultation d’un smartphone dans certains cas (et donc potentiellement l’interdire). Selon la Sécurité routière, le smartphone est impliqué dans au moins un accident sur dix (fonction téléphone, GPS ou SMS/email). En dehors d’une activité de conduite, la technologie peut s’utiliser pour consulter des informations listées étape par étape, «comme par exemple des listes de courses ou des to-do lists, des recettes de cuisine ou des instructions de montage – tout en gardant les mains libres».

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.