- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

Bosch propose une alerte «véhicule à contresens»

Application ouverte en arrière-plan. Les véhicules à contresens sont la hantise des conducteurs sur l’autoroute, comme des concessionnaires. En France, Bosch signale que 400 véhicules prennent chaque année l’autoroute à l’envers.  Pour éviter les accidents, l’équipementier a mis en place un système d’alerte «véhicule à contresens» dans près de 13 pays européens, avec un démarrage essentiellement en Allemagne. Basé sur le cloud, ce système alerte non seulement le conducteur circulant à contresens mais aussi les usagers de la route présents dans la zone à risque, à condition qu’ils disposent de l’application dédiée. La distance parcourue par près d’un tiers des véhicules circulant à contresens est d’environ 500 mètres. Pour détecter si un véhicule s’engage sur l’autoroute à contresens, le système d’alerte compare le mouvement réel du véhicule avec le sens de circulation autorisé, enregistré dans une base de données. Préalable requis, l’application Bosch doit être ouverte en arrière-plan. S’il s’engage sur l’autoroute en contresens, le conducteur sera averti de son erreur via une notification. Au même moment, les autres usagers de la route circulant dans la zone à risque seront eux aussi alertés.

Discussions en cours avec les constructeurs. «Plus le nombre de véhicules connectés sera important, plus le filet de sécurité sera dense et plus l’alerte pourra être complète», signale l’équipementier allemand. Pour autant, le système d’alerte est essentiellement installé sur des applications des stations de radio allemandes locales, ainsi que sur l’application de Focus online, un réseau d’actualités allemandes. Depuis son intégration, début 2018 en Allemagne, le système d’alerte compte 400.000 utilisateurs actifs via les applications radio. Bosch a également développé un module logiciel qui permet d’intégrer l’alerte directement dans les systèmes d’info-loisirs des véhicules. Le conducteur les reçoit alors en quelques secondes, via l’affichage central du véhicule. Le service est également disponible sur les applications Karta GPS (by NDrive), Biker SOS et bientôt VNavi, en attendant, espérons-le, des applications plus grand-public. «Il n’y pas encore d’application spécifiquement développée pour les conducteurs de cars ou de camions. Des discussions sont en cours avec les constructeurs afin d’implémenter cette fonction dans les systèmes d’info-loisirs de série. Nous sommes actuellement en phase de test avec des prototypes», précise le service de communication de Bosch France.

G. H.