Bridgestone s’associe à Microsoft pour surveiller les pneus en temps réel

La solution Bridgestone+Microsoft utilise des algorithmes pour détecter les événements affectant la surface et la carcasse du pneu.   © DR
Actualites

Grégoire Hamon

Première mondiale. Bridgestone annonce qu’il a développé, en partenariat avec Microsoft, un système de surveillance de la détérioration des pneus en temps réel recourant à la plateforme Microsoft pour véhicules connectés (MCVP). Une première mondiale, assure le manufacturier. Ce système utilise des capteurs classiques de surveillance de pression des pneus (TPMS), mais apporte une couche d’informations supplémentaires capable de repérer les détériorations infimes, souvent indétectables par ces capteurs seuls. La solution Bridgestone+Microsoft intègre en effet des algorithmes pour détecter les événements affectant la surface et la carcasse du pneu. Le conducteur «peut ainsi être immédiatement averti du danger et agir en conséquence pour remédier à la situation. Il n’existe à l’heure actuelle aucun autre système de surveillance équivalent sur le marché, les alternatives proposées nécessitant l’installation de matériels ou composants supplémentaires», assurent les deux partenaires.

Remontée d’information. En plus d’enregistrer à quel moment a eu lieu la détérioration, le système note également la localisation, ce qui permet de faire remonter cette information aux organismes chargés de la maintenance des routes et voiries «concernant la présence et la localisation de nids-de-poule et autres dangers particuliers». Les informations pourraient être également transmises aux autres véhicules connectés. La plateforme MCVP de Microsoft offre différentes fonctions de navigation, d’infotainment, de services prédictifs et se destine à la conduite autonome.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.