Brive: le pôle multimodal sur les rails Politique et réglementations Territoires

  © Arep/Nicolas Donnot
Actualites

Les Collectivités

Olivier Jacquinot

Après une décennie de tergiversations, le chantier du pôle multimodal de Brive a enfin été lancé. Il devrait être achevé fin 2013.

C’est bien connu, tout arrive à point à qui sait attendre. Prévu dès 2002 dans le cadre de la régionalisation des transports, le chantier du pôle multimodal de Brive est enfin officiellement lancé avec la déclaration de projet adoptée par la Ville suite à l’enquête publique… et bien des atermoiements entre les différents partenaires. Le projet est en effet ambitieux et complexe, tant financièrement que techniquement. Ambitieuse car, outre le repositionnement de tous les modes de transport autour de la gare, l’opération doit permettre de raccrocher ce quartier excentré à la ville. Ce que la réorganisation en septembre 2010 du réseau de bus Libéo a commencé de faire. Complexe d’une part en raison de l’imbrication des maîtrises d’œuvre et d’ouvrage entre les différents partenaires (RFF, SNCF, Ville, agglomération). D’autre part sur un plan technique, avec notamment la réfection d’une passerelle de 155 m surplombant les voies et le prolongement d’un souterrain sous les voies afin de créer un nouvel accès à la gare, coté Sud, où sera implanté le stationnement longue durée. La gare routière sera aménagée à l’Est du Bâtiment Voyageur face auquel se situeront l’accès taxis et la dépose-minute. Au total, le chantier, dont l’achèvement est prévu fin 2013, coûtera 14,4 millions d’euros HT financés par l’Europe (un million d’euros), la Région (2,8 millions d’euros), le Département (2,1 millions d’euros), la Ville et l’agglomération de Brive (2,25 millions d’euros chacune), la SNCF (1,1 million d’euros), RFF (0,6 million d’euros) et l’Etat. Mais, ce dernier rechigne pour l’heure à verser 1,5 million d’euros  sur les 2,3 millions d’euros prévus dans le contrat de projet Etat-Région et le contrat d’agglomération.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.