Bus électrique: Hess innove avec la solution TOSA d’ABB Produits Territoires

Les batteries situées sur le toit du véhicule seront rechargées par biberonnage en moins de 20 secondes.   © ABB
Actualites

Le Club Les Industriels

Grégoire Hamon

Première mondiale à Nantes. En retenant le constructeur suisse Hess pour la livraison de 20 bus 100 % électrique, Nantes se flatte de garder « toujours une longueur d’avance en matière de transports publics ». De fait, la Société d’économie mixte des transports de l’agglomération nantaise (Semitan) sera la première au monde à disposer de bus électriques bi-articulés rechargés par biberonnage durant le parcours. Ils devraient entrer en service d’ici la fin 2018. Cette acquisition complète l’achat de 80 bus articulés roulant au gaz naturel. Les bus électriques de Nantes seront équipés de la technologie d’alimentation embarquée et fixe d’ABB permettant une recharge rapide en seulement quelques secondes. « Les batteries montées sur le toit des bus seront chargées en 20 secondes avec une puissance de 600 kW aux arrêts sélectionnés, pendant la descente et la montée des passagers. Il faudra moins d’une seconde pour connecter le bus au point de charge, faisant de cette technologie de connexion de charge rapide la plus rapide au monde. Une à cinq minutes supplémentaires seront nécessaires pour recharger totalement les batteries au terminus de la ligne », indique l’équipementier. Cette flotte sera affectée au service de BHNS Busway (Ligne 4) reliant le centre historique de Nantes aux municipalités situées au sud de la Loire. Inaugurée en 2006, cette ligne était saturée. Ces nouveaux bus de 24 mètres (contre 18 auparavant), offriront une capacité accrue de 35 %.

Smart grid. La technologie de charge rapide et l’équipement de traction embarqué d’ABB font partie de sa solution innovante TOSA (Trolleybus Optimisation System Alimentation), avec des points de charge à des stations sélectionnées. « Cette technologie ne nécessite pas de caténaires et offre une solution de transport en commun à la fois silencieuse et sans émissions polluantes, constituant une alternative viable aux bus alimentés au gazole, et un modèle pour l’évolution future des transports urbains », déclare Claudio Facchin, président de la division Power Grids d’ABB. Dans les mois à venir, ABB mettra en service à Genève une solution TOSA similaire pour 12 bus électriques fabriqués par Hess et exploités par les Transports publics genevois (TPG). En septembre, ABB a également annoncé l’octroi d’une commande par TPG portant sur sa solution de gestion réseau ABB Ability, laquelle surveillera et commandera le réseau électrique des stations de charge et des bus électriques, maximisant ainsi leur disponibilité et leur efficacité opérationnelle.

Grégoire Hamon

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.