Le Cameroun profite de la Coupe d’Afrique des nations pour améliorer ses transports Produits

 
Actualites

Les Industriels Les Opérateurs

Xavier Renard

Le Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui se déroulera au Cameroun début 2018, est l’occasion pour le pays de moderniser ses infrastructures de transport. Certaines grandes métropoles du Cameroun, telles que Douala ou Yaoundé, vont ainsi se doter de lignes de tramway. La grande mode pour ce mode de transport, initiée en France à la fin des années 90, a contaminé l’Afrique.

Après l’Algérie et le Maroc, l’Afrique noire avance concrètement sur de nombreux dossiers pour équiper ses plus grandes métropoles. L’État a profité de la cérémonie d’ouverture du séminaire national sur la mobilité urbaine à Yaoundé pour annoncer ce plan d’investissement, placé sous la tutelle du Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU), avec l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD).

Ce rapprochement avec la France vise, selon Jean Claude Mbwentchou, responsable de ce séminaire, « non seulement à présenter aux villes camerounaises les bonnes pratiques en matière de planification et financement des transports urbains, mais aussi les engager dans une démarche de planification urbaine soutenable pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre », peut-on lire dans le magazine camerounais Le Messager.

Les entreprises françaises de construction – comme l’équipementier Alstom – sont d’ores et déjà sur les rangs.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.