Cannes pays de Lérins renforce la sécurité dans les transports routiers de voyageurs Territoires

Au centre, Bernard Brochand, président de la CACPL et Philippe Castanet, sous-préfet de Grasse signent une convention de sécurisation du réseau Palm bus ©CACPL   © © DR
Actualites

Les Opérateurs

Nathalie Bureau du Colombier

Les bus de la Côte d’Azur ne circulent pas sur une longue route paisible. Le taux de fraude dans le réseau Palm bus, qui comprend 36 lignes urbaines régulières empruntées chaque jour par 35 000 clients, a été multiplié par cinq entre 2012 et 2015, passant de 1,1 à 5,25 %. Coïncidence, la veille du 17 mars, date où la communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins a signé avec l’Etat une convention de sécurisation du réseau Palm bus, une fusillade éclatait dans un lycée de Grasse, signe d’un climat qui se dégrade y compris dans des villes françaises de taille moyenne. Les communes de Cannes, du Cannet, de Mougins, de Mandelieu-La-Napoule et de Théoule-sur-Mer n’étant pas à l’abri des faits divers et des incivilités croissantes, elles se sont donc engagées à renforcer la sécurité à bord du réseau de bus fréquenté par dix millions de voyageurs par an. C’est la communauté d’agglomération Cannes pays de Lérins (CACPL) qui a tiré la sonnette d’alarme en constituant en 2015 une équipe prévention Sécurité Fraude au sein de la régie avec une nouvelle organisation du service chargé du contrôle et une dynamisation des procédures de lutte anti-fraude. Aujourd’hui, la coordination engagée avec la police nationale, la police municipale et la gendarmerie se renforce, la CACPL ayant constaté en 2016 une hausse des incivilités sur le réseau Palm bus et ce en dépit de l’installation de caméras de vidéoprotection à bord dix bus. « La lutte contre les incivilités, la fraude, les actes malveillants et le vandalisme font déjà l’objet d’actions concrètes. Cependant une meilleure coordination des actions, une méthode partagée et des moyens à mettre en œuvre dans une vision intercommunale sont indispensables pour renforcer la sécurité des usagers et du personnel de Palm Bus », indique la CACPL, présidée par Bernard Brochand.

Généralisation de la vidéo protection. Cette charte bipartite Etat/communauté d’agglomération Cannes pays de Lérins vise à mutualiser les moyens et se donne comme objectif de généraliser la vidéoprotection et la géolocalisation. Le réseau de bus sera relié dès cette année au PC des polices municipales, les policiers municipaux suivant en même temps une formation spécifique. La campagne de communication à l’attention des jeunes sera renouvelée cette année encore dans le cadre de leurs cours d’instruction civique. Cette charte, qui entend également renforcer la concentration d’effectifs, est la déclinaison locale de la loi Savary du 22 mars 2016, relative à la sûreté dans les transports. Une convention locale de sûreté des transports collectifs entre les cinq villes est aussi en cours d’élaboration. La communauté d’agglomération Cannes pays de Lérins annonce également l’instauration d’un comité directeur de sécurité.

Nathalie Bureau du Colombier

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.