Carburants : incertitudes énergétiques maintenues pour 2016 Stratégie

L'IFP-Energies Nouvelles a présenté lors de sa conférence Panorama les perspectives autour du pétrole et des prix des carburants   © Visavu
Actualites

Les Opérateurs

Jean-Philippe Pastre

L’Institut Français du Pétrole et des Énergies Nouvelles (IFPEN) a présenté son analyse des marché pétroliers et gaziers pour l’année 2015 et ses prévisions pour 2016. L’incertitude est le maître mot malgré le contexte aujourd’hui avantageux de prix historiquement bas à la pompe : si le contre-choc pétrolier n’est pas une nouveauté en soi (une période de prix très bas du Brent exista entre 1985 et 1986) ce sont les circonstances qui entourent ce contre-choc qui sont originales : croissance ralentie de la Chine, surplus de production pétrolière face à une demande inhabituellement atone.

 

Pour l’année 2016 l’IFPEN estime qu’il « est difficile de trancher entre deux scénarios : excédents significatifs tout au long de l’année et début de rééquilibrage au second semestre. Mais il existe désormais un risque de voir les prix stagner à des niveaux relativement faibles en 2016. En revanche si l’on se place à moyen terme, les niveaux actuels des prix du baril à moins de 30$ ne semblent pas tenables (…) ». Le pétrole n’est pas seul dans ce cas : « il convient de mentionner l’effet baissier pour le gaz naturel ».

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.