CDG Express : nouveau report de la décision Stratégie Territoires

La liaison ferrée doit être mise en service pour les JO de 2024.   © DR
Actualites

Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Autorité de la concurrence. L’issue de l’appel d’offres devait être connue aujourd’hui. Mais il faudra encore attendre pour connaître le délégataire de la concession CDG Express. En effet, Transdev a porté plainte devant l’Autorité de la concurrence contre le groupement constitué par Keolis et RATP Dev. La démarche de Transdev s’appuierait sur la position monopolistique des différents membres du groupement (via leurs sociétés mères) sur le réseau ferroviaire francilien. Cette compétition entre deux groupements français a une forte valeur symbolique. L’Etat a le choix entre un groupement constitué d’opérateurs et d’industriels «historiques» (Keolis, RATP, Alstom), ou de «nouveaux entrants» (Transdev, Stadler).

Risque de retard. Keolis a souligné que l’initiative de Transdev fait courir le risque d’un retard dans la mise en service de la desserte Paris – CDG, qui doit être prête pour les JO de 2024. Il n’en reste pas moins que le choix sera très politique. Sur le papier, les deux dossiers ont leurs avantages et leurs inconvénients. Le consortium Keolis-RATP Dev a choisi d’utiliser le Technicentre SNCF de Paris Est,  ce qui rendrait la liaison poreuse par rapport au réseau ferroviaire, et donc soumise à des risques chronique de retard. Explication : les rames doivent traverser le faisceau de voies principale de Paris Est, et se mêler à une circulation ferroviaire dense aux heures de pointe pour rejoindre les quais. A l’inverse, Transdev, dans le rôle du nouvel entrant, ne disposant donc pas d’installations, prévoit la construction d’un atelier dédié situé dans Paris, directement branché et répondant visiblement à la demande d’un service qui doit être réglé comme une horloge.

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.