CDG Express: l’Autorité de la concurrence écarte tout risque de monopole Politique et réglementations

Avec le futur CDG Express, le duo Keolis-RATP opérera l'ensemble des dessertes publiques à destination de l'aéroport de Roissy, dont le Bus Direct (Keolis).   © DR
Actualites

Les Opérateurs

La rédaction

Feu vert sous conditions. L’Autorité de la concurrence a posé ses conditions à la création d’une société commune à RATP Dev et Keolis, en vue de l’exploitation de la future liaison CDG Express entre la gare de l’Est et l’aéroport de Roissy – Charles-de-Gaulle. Ecartant tout risque d’augmentation des tarifs ou de dégradation de la qualité des services sur les marchés du transport public de voyageurs en Ile-de-France, l’Autorité a en revanche identifié un risque de vente couplée du futur ticket CDG Express avec des services d’enregistrement et de transport de bagages. L’exploitation du service de bagages sera donc confiée à un partenaire indépendant disposant d’une autonomie dans la détermination de sa politique commerciale.

Aucun impact sur les tarifs. Concurrent malheureux de RATP Dev et Keolis, Transdev avait évoqué la position dominante des deux opérateurs en Ile-de-France, encore renforcée par le gain de CDG Express, dont le lancement est prévu en 2024. Exploitant déjà la ligne B du RER, le Bus Direct et la ligne RoissyBus, RATP Dev et Keolis n’auront plus aucun concurrent opérant des liaisons ferroviaires entre Paris intramuros et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. Cependant, l’Autorité de la concurrence estime que les opérateurs de transport ne seront pas en mesure, au lancement du service CDG Express, d’agir sur les tarifs ou de dégrader la qualité du service, que ce soit sur CDG Express ou les autres dessertes. En effet, le contexte réglementaire (encadrement des prix et de la qualité du service CDG Express dans un contrat de service public conclu avec l’État) permet d’écarter de tels risques liés à l’opération.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.