CDG Express: report de la mise en service à 2025 Stratégie Territoires

Pendant les JO, un service spécifique devrait être proposé sur le RER B.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

Deux ans de retard. La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé un report de la mise en service de la future liaison ferroviaire CDG Express entre Paris et l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle à fin 2025, afin de limiter l’impact que les travaux auraient pu avoir sur le trafic banlieue dans le nord de la capitale. Contrairement au calendrier officiel, qui prévoyait une mise en service fin 2023, le projet ne sera pas opérationnel pour les jeux Olympiques de Paris 2024. Ce calendrier, considéré comme trop serré par les élus locaux, était d’ailleurs contesté depuis quelques mois.

Surcoûts. Une série de mesures seront prises pour éviter de dégrader le trafic, et réduire les coupures de lignes nécessaires aux travaux à venir. Le budget du projet, estimé à 1,8 milliard d’euros, devrait augmenter d’une centaine de milliers d’euros. Ile-de-France Mobilités et la SNCF vont proposer un service «JO Express» permettant d’organiser notamment sur le RER B aux mois d’août et septembre 2024 la desserte optimale des sites olympiques franciliens. D’autre part, la Région et Ile-de-France-Mobilités appellent à la création dans la Loi d’orientation des mobilités en discussion au Parlement d’un fonds d’indemnisation automatique des voyageurs lors d’aléas de travaux. Un groupement associant la RATP et Keolis a été désigné comme attributaire du contrat de concession de la future desserte en novembre dernier.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.