Club Managers de Bus & Car : les autocaristes réchauffent la Laponie Pratique et ressources Stratégie

Moto-neige, karting sur glace et ateliers-débats au menu du Club Managers en Laponie finlandaise.   © © Visavu
Actualites

Le Club Les Industriels Les Opérateurs

Pierre Cossard

Quatre jours au cœur de la Laponie finlandaise n’ont pas refroidi les ardeurs au travail des transporteurs routiers de voyageurs invités à la neuvième édition du Club Managers organisée par le magazine Bus & Car. Voir le diaporama.

Moto-neige, traîneaux à chiens ou à rennes, températures polaires (-20°), il ne manquait que le Père Noël pour agrémenter le séjour des 35 autocaristes participant au Club Managers 2009. Accueillis dans la station finlandaise de Saariselka, les autocaristes, les partenaires de l’opération et les journalistes de la rédaction de Bus & Car se sont aussi livrés à un travail de réflexion sur deux sujets majeurs : l’adaptation de la profession à l’ensemble des contraintes réglementaires prévues pour 2015, et les implications de la nouvelle loi tourisme sur l’activité des autocaristes.

Vers un cap difficile

Éthylotest anti-démarrage, ceinture de sécurité, mise en accessibilité, autant de réglementations contraignantes – parmi d’autres – dont ont pourra mesurer toutes les retombées en 2015, lorsqu’elles deviendront pleinement obligatoires.

Autant dire que les cinq ans qui séparent la profession de cette échéance ne seront pas de trop pour se préparer au choc. C’est ce qui est ressorti de la table ronde sur les futures contraintes réglementaires : la profession doit réfléchir dès aujourd’hui aux implications profondes de toutes les modifications à venir.

Une opportunité ?

Le sujet consacré à la nouvelle loi tourisme, qui modifie fondamentalement les conditions d’accès et la pratique du métier d’agent de voyage est, lui, porteur d’espoir. Aux termes des débats, les autocaristes ont découvert les nombreuses possibilités qui s’offriront à eux dès le 1er janvier 2010. Un moyen de diversifier son activité, même si le contexte concurrentiel risque fort de se durcir rapidement.

Enfin, en manière de clôture, tous les participants ont pu réfléchir au devenir de la profession à un horizon plus lointain, en étudiant collégialement divers scénarii envisageables vers 2050. Des constats et une projection que vous retrouverez intégralement dans le n°848 de Bus & Car, du 15 janvier 2010.

En attendant, voici le diaporama

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.