Les communes rurales autour de Vernon amputées de leur TAD Territoires

Les communes rurales autour de Vernon amputées de leur TAD  
Actualites

Les Collectivités

Xavier Renard

Nouveau coup dur pour les aficionados du TAD. Le conseil d’agglomération de Vernon (Eure) a annoncé la semaine dernière son intention de supprimer son service de transport à la demande, trop coûteux et top peu utilisé. Subissant une baisse d’environ un million d’euros de la dotation globale de fonctionnement de l’Etat, la Communauté d’agglomération des Portes de l’Eure va mettre fin à sa liaison de TAD pour faire des économies.

Un coût de 300 000 € par an

Installé en 2000, ce service réservable 24 heures à l’avance et officiant du lundi au samedi concernait les habitants de la trentaine de communes rurales souhaitant se rendre à Vernon ou Pacy-sur-Eure. En 2011, les services de l’agglomération avait enregistré 1 580 voyages, passant à 3 027 l’an dernier. Insuffisant pour les élus qui estiment à 300 000 euros par an le coût du TAD imputé à la collectivité. Pour entériner cette décision, le conseil communautaire soumettra sa proposition au vote le 28 avril prochain. Le TAD spécifique à la ville de Vernon est, quant à lui, maintenu. 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.