La construction routière réaffirme son rôle dans la mobilité Politique et réglementations

Pierre Calvin, président de Routes de France, organisation professionnelle des entreprises de construction et d'entretien du secteur routier.   © DR
Actualites

Les Industriels

La rédaction

Réserves de capacité. Cela va sans dire, mais ça va mieux en le disant. Pierre Calvin a saisi l’occasion des vœux, le 11 janvier, pour annoncer le changement de nom de l’Union des syndicats de l’industrie routière de France (Usirf), qui devient Routes de France.
 Et pour bien faire passer le message, cette nouvelle identité est assortie de la signature : Au cœur de toutes les mobilités. « La route n’est plus la même », a déclaré Pierre Calvin, soulignant que le mode routier joue un rôle central dans l’intermodalité. Dans le sillage des Assises nationales de la Mobilité, qui ont mis en relief le potentiel du covoiturage et des nouvelles mobilité, il apparaît même que la route dispose des plus grandes réserves de capacité pour améliorer les transports du quotidien, et d’une souplesse d’adaptation certaine. A la faveur de cette redécouverte, la route sort de sa disgrâce.

Dialoguer avec les véhicules connectés. Quant aux transports de demain, ils passeront toujours sur la route. Mais sur un réseau entretenu et modernisé, à même d’échanger les informations nécessaires à la circulation des véhicules autonomes et connectés. Cette mise à niveau n’est pas seulement une nécessité technique, mais elle répond à de profondes évolutions sociétales. Le fait que Pierre Calvin soit également le président de l’Atec ITS facilite déjà la circulation de l’information. Routes de France travaille également avec les collectivités locales sur porter ces questions, comme en témoignent les travaux engagés avec l’Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité (Idrrim) sur l’état du patrimoine routier français. Le prochain Congrès consacré à la préservation du patrimoine routier, qui se tiendra à Nice du 26 au 28 mars, devrait contribuer à mettre les routes sur le chemin des nouvelles mobilités.

Sandrine Garnier

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.