La Corée teste un bus autonome de 45 places en conditions réelles Produits Territoires

Un car de 45 places qui se conduit sans toucher le volant, indique l'opérateur coréen KT.   © DR
Actualites

Les Industriels Les Opérateurs

Grégoire Hamon

Un bus de 45 places roulant à 70 km/h totalement autonome. Le groupe coréen de télécommunication KT a obtenu en janvier le feu vert de son gouvernement pour tester sur la voie publique un autobus de 45 places en conduite autonome. L’entreprise, second câblo-opérateur de Corée, a réalisé un premier galop d’essai à Seoul le 5 janvier. Depuis, ce véhicule a la possibilité d’emprunter librement les autoroutes et les routes de la ville à Séoul. « La décision du gouvernement devrait aider KT à prendre le leadership sur les véhicules autonomes par rapport à ses rivaux puisque le pays prévoit de déployer un système de transport intelligent coopératif (C-ITS) dans un avenir proche », a déclaré Jeon Hong-Beom, chef du laboratoire de recherche de l’infrastructure de KT. Le C-ITS est une plateforme qui permettra aux conducteurs et aux gestionnaires de trafic de partager leurs données afin de pour coordonner leurs actions. KT prévoit de recueillir une multitude d’informations concernant la conduite autonome en milieu urbain, tout en testant la conduite en convoi : en effet, un second car devrait suivre le premier véhicule de très près, « à quelques centimètres de distance », rapporte la presse coréenne.

Un test grandeur réelle rendu possible grâce à la 5G. D’une longueur de 12m, le bus mesure 2,5 m de large pour une route dont la largeur est parfois restreinte à 3m. Pour s’intégrer sans heurt dans le flot de circulation, à parfois 70km/h, le véhicule dispose de l’équipement habituel (caméras, radars, lidars). Il utilise également la communication Vehicle-to-everything (V2X), grâce à l’utilisation du réseau 5G. Ce standard, au débit 100 fois plus rapide que la 4G, permet de fournir des informations indispensables au déploiement des véhicules autonomes : détection des obstacles ou passants dans les angles morts, calcul des distances entre les véhicules et l’infrastructure, avec une prise de décision complète en temps réel. L’opérateur KT est précurseur dans l’installation de ce réseau de télécommunication à très haut débit en Corée. Il compte profiter des Jeux olympiques d’hiver, qui se tiennent du 9 au 25 février dans le nord du pays, pour promouvoir son réseau 5G dont le déploiement commercial est prévu pour 2019, en première mondiale.

Grégoire Hamon

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.