Le covoiturage gagne Chanas, sur l’A7 Produits Territoires

 
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

Jean-François Belanger

Fin juillet, la première pierre d’un aire de covoiturage a été scellée à proximité de l’échangeur et du péage de Chanas, le long de l’A7. Environ 850 000 euros HT vont être investis sur ce nouvel équipement qui doit être opérationnel avant la fin de cette année. Les trois quarts sont pris en charge par le concessionnaire, Vinci Autoroutes, et le reste par les collectivités départementales (Isère, Drôme et Ardèche) ainsi que les collectivités territoriales locales.

Cette aire pourra accueillir 114 véhicules pour particuliers, dont trois emplacements réservés aux personnes à mobilité réduite. Elle est destinée aux usagers qui, soit, montent vers le nord, en direction de Lyon, soit descendent vers le sud, en direction de Valence, en utilisant l’autoroute du Soleil. Mais elle sera accessible aussi aux transports en commun, grâce à un abri, avec également des zones de dépose-minute, et de retournement…

Ce parking sera éclairé et disposera d’un système de vidéo-surveillance, garantissant la sécurité. Pour une durée de moins de trois jours, son accès sera entièrement gratuit. De trois à cinq jours, il en coutera 5 euros par jour et, au-delà, de 10 euros par jour supplémentaire. Les bornes accepteront les cartes bancaires ainsi que les badges de télépéages. Des conditions similaires à celles adoptées pour les autres aires de covoiturage déjà installées à Valence-nord, Tain l’Hermitage, Loriol, ou Montélimar…

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.