Création d’Innomob, institut de recherche franco-allemand dédié à la mobilité Pratique et ressources

Signature de l'accord actant la création de l’institut de recherche franco-allemand « Innomob »   © DR
Actualites

Le Club

Grégoire Hamon

Déjà un labo commun. L’Ifsttar, premier institut de recherche en Europe pour la ville, les transports et le génie-civil, et le DLR, centre de recherche allemand de référence pour l’aéronautique et l’astronautique mais aussi les transports et l’énergie, ont signé le 1er juin un accord de coopération actant la création de l’institut de recherche franco-allemand Innomob. Cet institut «sans murs» se caractérise par un programme scientifique partagé et pérenne sur plusieurs années, autour des questions d’innovations pour la mobilité et le transport. Les deux organismes ont noué des relations étroites depuis des années, avec notamment la création en 2013 d’un laboratoire international associé, Distrans, chargé de mener des travaux sur la logistique et le transport de marchandises. «Le nouvel institut Innomob aura quant à lui pour vocation, d’élargir la coopération au-delà de l’échelle des laboratoires, et de développer de façon séquencée une programmation commune embrassant des thématiques plus larges et couvrant tout à la fois les dimensions technologiques et sociales», indiquent les deux organismes.

Quatre axes structurants. L’accord définit les modalités de programmation de l’institut Innomob à travers une mutualisation de moyens humains, financiers mais aussi expérimentaux, destinés à «développer une recherche d’excellence à l’échelle européenne qui permettront d’apporter des solutions aux enjeux majeurs de mobilité». Les travaux envisagés se structureront autour des quatre axes suivants : l’analyse des évolutions de la mobilité des personnes et des biens, les nouvelles données ou les nouvelles méthodes de collecte de données pour l’analyse des mobilités, les nouvelles modalités d’aménagement en faveur de mobilités plus durables, les innovations technologiques et nouvelles mobilités : quels usages ? Quelle acceptabilité ? Quelle optimisation de la performance énergétique des véhicules ?

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.