Cryo Pur mise sur le biométhane carburant Produits Stratégie

Le démonstrateur industriel, installé sur la station d'épuration de Valenton (94), a permis à Cryo Pur de convaincre ses clients.   © DR
Actualites

Les Industriels

La rédaction

Epuration cryogénique. Cryo Pur est spécialisée dans la conception, la fabrication, l’installation et la maintenance de systèmes d’épuration cryogénique du biogaz et de liquéfaction du biométhane. Créée en 2015, la start-up a développé un démonstrateur industriel sur la station d’épuration du SIAAP à Valenton. Elle a levé 6 M€ pour son développement industriel, et a signé en 2016 son premier contrat commercial au Royaume-Uni. Cryo Pur a aussi été sélectionnée comme fournisseur clé en main pour deux projets de méthanisation agricole en France basés sur le modèle de l’injection portée : le biométhane liquide produit sur un site agricole est transporté par camion vers un site connecté au réseau GRDF, avec une capacité annuelle d’injection de biométhane suffisante.

Rôle des pouvoirs publics. « Nous sommes à l’intersection de deux marchés émergents, celui du biométhane et celui du GNL carburant, résume Simon Clodic, directeur commercial de Cryo Pur. Il existe actuellement moins d’une trentaine de sites d’injection de biométhane opérationnels en France, alors que plus de 200 projets ont déjà effectué des réserves de capacité. » La filière est donc en pleine croissance, notamment grâce au soutien des pouvoirs publics. Selon l’Ademe, à l’horizon 2050, le gaz fournira 45 % de l’énergie consommée dans les transports en France, dont une bonne partie issue du biométhane. Or, 90% du potentiel méthanisable se trouve en zone rurale, et la France a choisi de réserver les incitations fiscales aux sites de méthanisation connectés aux réseaux de gaz naturel. Simon Clodic regrette ce facteur de blocage, et attire l’attention sur notre voisin l’Italie, qui prépare un décret en faveur du biométhane carburant.

Sandrine Garnier

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.