- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

Daimler développe l’impression 3D pour les pièces de ses véhicules

Moins cher sur les petites séries. L’impression 3D permet de répondre plus rapidement aux demandes des clients, de mieux gérer les stocks, et de continuer à proposer des pièces, même quand le véhicule ou le modèle n’est plus fabriqué. Grâce à cette technologie, certains composants peuvent également être personnalisés, et produits au meilleur niveau de qualité et à des coûts compétitifs, particulièrement pour des séries inférieures à 50 unités. D’abord utilisée pour les prototypes, l’impression 3D est à présent utilisée pour certaines pièces destinées aux bus et cars des gammes Evobus et Setra.

Près de 800 pièces disponibles. Pionnier de ces technologies, Daimler a déjà recensé 780 pièces de bus « imprimables », et plus de 150 autres pièces sont en cours de validation. Le client peut ainsi commander n’importe quelle pièce disponible en impression 3D grâce à sa référence. Dans le cas de pièces complexes, nécessitant l’assemblage de plusieurs éléments, la technologie d’impression 3D apporte un gain économique. Daimler prend l’exemple du casier à billets de banque, intégré au poste de conduite, et réalisé à la demande, en faisant variant le nombre et la taille des compartiments. L’impression 3D permet aujourd’hui de réaliser cette pièce de façon personnalisée et à un coût compétitif.

La rédaction