Daimler et BMW déploient 1 000 trottinettes dans Paris Stratégie

Hive est le 8e opérateur à déployer ses trottinettes électriques à Paris.   © Hive
Actualites

Les Opérateurs

Grégoire Hamon

Vérification permanente. Paris compte désormais 8 opérateurs de trottinettes électriques avec l’arrivée de Hive, le nouveau service de «free floating» proposé par le duo Daimler-BMW. Désormais associés, les deux constructeurs allemands ont créé plusieurs structures de mobilité communes, dont l’une, baptisée Free Now, est dédiée au transport à la demande et regroupe les services de VTC comme Mytaxi ou Kapten (ex-Chauffeur Privé), ainsi que de la location de voitures, scooters et désormais les trottinettes électriques. 800 Hive ont été déployées dans les rues de Paris dans la nuit du 6 au 7 mars et le contingent sera de 1000 trottinettes d’ici la fin mars. Nouvel acteur sur le marché (ses premières trottinettes ont été déployées à Lisbonne en décembre 2018, puis à Athènes en février), Hive compte se démarquer de ses concurrents en misant sur la sécurité et des pratiques écologiques. Ainsi, le service de Daimler et BMW annonce une vérification permanente du parc, chaque unité étant révisée au maximum toutes les 24h. De plus, la collecte et la recharge de ses trottinettes est assurée par un prestataire qui s’est engagé à utiliser 100% d’électricité «verte». D’ici la fin de l’année, BMW et Daimler veulent déployer 100.000 trottinettes dans les villes d’Europe.

Robustesse. Avec 20 km d’autonomie et une vitesse maximum de 24 km/h, les trottinettes Hive ne sont pas des foudres de guerre. Les constructeurs misent avant tout sur la sécurité, le confort et la robustesse du modèle, une Kickscooter ES2 produite par Ninebot by Segway. Pour ses tarifs, Hive s’aligne sur la plupart de ses concurrents en proposant 1 euro pour la mise en route, puis 15 centimes pour chaque minute d’utilisation. Il faut au préalable télécharger l’application Hive (iOS ou Android) qui permet de géolocaliser les engins, l’application indiquant leur niveau de charge.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.