Deux jours pour se préparer au MaaS avec le Cerema Produits Stratégie

«Faire du concept MaaS un levier de politiques publiques»   © Ouishare
Actualites

Grégoire Hamon

Les autorités organisatrices interpellées. La mobilité servicielle, ou MaaS (Mobility as a Service) porte l’ambition de faire renoncer les citadins à leur voiture individuelle, et ainsi désengorger les villes, diminuer notre empreinte écologique, ou encore susciter davantage d’inclusion. Les ambitions sont toujours très hautes, la réalité parfois cruelle. Comment les collectivités doivent-elles s’y prendre et surtout par où commencer? Pour les aider, Ouishare, en partenariat avec le Cerema et le soutien de French Mobility, organise deux journées techniques dédiées aux enjeux du MaaS et réservées aux collectivités (élus et cadres des collectivités locales de métropoles de 100 000 habitants et plus). «L’essor des nouvelles mobilités sur certains territoires alimente l’engouement pour la mobilité servicielle par de multiples acteurs privés (depuis Uber jusqu’à Transdev, en passant par Google) et interpelle les autorités organisatrices des transports dans la construction des politiques de mobilité au regard des plateformes de type MaaS. Opératrices ou non d’une plateforme, les collectivités doivent prendre en compte ces nouveaux acteurs et ces nouveaux outils dans l’élaboration de leurs stratégies», soulignent les organisateurs de ces journées.

Perturbation, régulation, encouragement. Plusieurs thématiques seront abordées, notamment celles qui font bouger les lignes : Comment le MaaS peut il perturber la gouvernance actuelle des AO? Comment réguler les acteurs de la mobilité (financement, infrastructure…)? Quelles actions de L’Etat pour encourager la mobilité servicielle? Comment utiliser la donnée pour rendre une combinaison de modes alternatifs plus compétitive vis à vis de la voiture individuelle? Des témoignages seront apportés sur des expériences menées à Oslo (en billettique notamment) ou sur le réseau de bus de Hambourg. Ces échanges qui auront pour thème principal «Faire du concept MaaS un levier de politiques publiques» auront lieu les lundi 4 et mardi 5 février à Paris, dans un esprit favorisant l’alternance de concepts, témoignages et exercices pratiques pour faciliter les échanges entre participants.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.