Didi, le Uber Chinois, va lancer un service de véhicules autonomes à Shanghai

Le service permettra aux clients qui hèlent un VTC via l’application Didi de choisir d'être récupérés par l’un des 30 modèles différents de voitures autonomes mis à leur disposition.   © Didi
Actualites

Grégoire Hamon

30 modèles de voitures autonomes. Didi Chuxing, le leader chinois du VTC, compte utiliser des véhicules autonomes pour transporter des passagers dans un quartier de la ville de Shanghai prochainement. C’est ce qu’a indiqué le 30 août dernier le directeur de la technologie du groupe, Zhang Bo, lors de la conférence mondiale sur l’intelligence artificielle qui s’est déroulée à Shanghai. Les autorités de la ville ont donné leur feu vert pour cette expérimentation qui va démarrer d’ici quelques mois. Le service permettra aux clients qui hèlent un VTC via l’application Didi dans le quartier de Jiading de choisir d’être récupérés par l’un des 30 modèles différents de voitures autonomes mis à leur disposition. Les véhicules seront tous dotés d’un niveau de conduite autonome de niveau 4. Par mesure de sécurité, un pilote-superviseur se tiendra à la place du conducteur.

Pékin, Shanghai et Shenzhen en 2020. Au début du mois d’août, Didi a transformé son unité de conduite autonomes en une société indépendante qui se concentrera sur la recherche et cherchera à approfondir sa collaboration avec les constructeurs automobiles, avec Zhang Bo à sa tête. Le groupe compte démarrer l’exploitation de robotaxis dans trois villes chinoises, Pékin, Shanghai et Shenzhen, d’ici 2020 et a l’intention de continuer à s’implanter à l’international. Le «Uber chinois» a ainsi lancé des services VTC à Tokyo et Kyoto, au Japon. Le groupe s’est rapproché en juillet dernier du constructeur japonais Toyota, ce dernier ayant investi 600 millions dans l’entreprise. Les deux partenaires vont créer une joint-venture centrée sur les services de mobilité pour les véhicules à la demande, ainsi que sur les activités de conduite autonome. «En collaboration avec nos partenaires de l’industrie automobile, Didi pourrait devenir la première entreprise à mettre en place un service de robotaxis à grande échelle en Chine», a déclaré Zhang Bo.
G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.