Eurolines-Isilines: le rachat par FlixBus officialisé Stratégie

FlixBus et Ouibus se retrouvent face à face dans la guerre commerciale sur le marché des cars "Macron".   © C. RECOURA
Actualites

Le Club

La rédaction

A la recherche de l’équilibre. L’accord est scellé: les marques et activités Eurolines-Isilines appartiennent désormais à FlixBus. Sont concernées les activités d’Eurolines en France, aux Pays-Bas, en Belgique, en République tchèque et en Espagne, avec un réseau de cars couvrant 25 pays. Les activités B2B en France effectuées sous la marque Isilines (location d’autocars) sont toutefois conservées par Transdev, qui les exploitera sous sa marque. Pour Yvan Lefranc-Morin, directeur général de FlixBus France, les synergies créées par l’offre combinée des deux réseaux permettront de «proposer la meilleure offre, tant par le choix que la service». Ouibus, vendu à BlablaCar fin 2018, reste désormais le seul concurrent sérieux face à FlixBus sur le marché français. Depuis l’ouverture du marché des Services librement organisés, libéralisé (SLO), en 2015, les opérateurs se sont engagés dans une guerre commerciale, sans parvenir à équilibrer leur activité. Selon l’Arafer, les SLO ont réalisé en 2018 un chiffre d’affaires d’environ 130 M€, pour 9 millions de passagers transportés. Ce segment employait fin 2018 employait 2563 équivalents temps plein.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.