La FNTV Paca soutient l’intermodalité Politique et réglementations Stratégie Territoires

Jean-Paul Lieutaud, président de la FNTV Paca, signe une charte sur l'accueil des autocars de tourisme avec Cécile Helle, maire d'Avignon. A droite, Michel Seyt, président de la FNTV au niveau national.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

Charte en Avignon. La fédération régionale des transports de voyageurs de PACA a tenu son assemblée générale annuelle le 10 mai dernier. En cette période marquée à la fois par la réforme territoriale, le développement des services librement organisés (SLO), et la transition énergétique, la présence de Michel Seyt, président de la FNTV au niveau national, a permis un éclairage sur les dossiers fédéraux et une prise de recul sur les perspectives à venir. L’assemblée générale, qui s’est tenue en Avignon, a été l’occasion de la signature par Cécile Helle, maire de la ville, et Jean-Paul Lieutaud, président de la FNTV Paca, d’une charte partenariale pour l’accueil des cars de tourisme dans la cité des papes.

Assises régionales du transport. La FNTV a également remis sa contribution aux Assisses régionales du Transport, grande consultation lancée en début d’année pour associer l’ensemble des acteurs de la mobilité à la mise en œuvre des compétences régionales en matière de transports interurbains et d’intermodalité. Sept propositions sont développées par la FNTV Paca, visant à optimiser le rôle de l’autocar dans la chaîne des déplacements. La FNTV Paca préconise notamment le développement de l’information aux voyageurs, l’amélioration de l’organisation des pôles d’échanges et des gares routières, ainsi que la mise en place d’une tarification régionale multimodale et d’une billettique interopérable. La démission de Christian Estrosi de la présidence de la région ne devrait pas avoir de conséquences négatives sur le déroulement des Assisses du transports. Le futur président de la région, Renaud Muselier, est un bon connaisseur des transports : président de l’association Agir de 2000 à 2005, il a été 1er adjoint au maire de Marseille en charge des Transports jusqu’en 2008, et siège à la commission des Transports et du Tourisme du Parlement européen.

Sandrine Garnier

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.