France/Suisse : création de Lémanis SA, filiale de SNCF et des CFF Stratégie Territoires

JFB  
Actualites

Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

Jean-François Belanger

Guillaume Pépy, président du directoire de la SNCF, était avec Andreas Meyer, directeur général des CFF, à Zurich, le 13 septembre, pour jeter les premières pierres de l’édifice qui doit conduire à l’exploitation prévue pour décembre 2019, du futur réseau régional transfrontalier par fer Ceva (Cornavin-Eaux Vives- Annemasse), désormais baptisé Léman Express.

Une filiale commune Lémanis SA, verra le jour d’ici la fin de l’année. Son capital sera partagé à hauteur de 60% pour les CFF et de 40% pour la SNCF, avec son siège à Genève. La société d’étude et de marketing, Transferis, créée en 2008 comme premier jalon de la coopération SNCF-CFF, sera liquidée à la création de Lémanis SA. Daniel Leuba, pour les CFF, et son homologue du côté français, Amelle Laugier, seront les principaux dirigeants de Lémanis SA.

Cette nouvelle organisation sera effective dès le début de  l’année prochaine, avec  pour objectif de tester les conditions préalables à l’achèvement des travaux des 16 kilomètres de la ligne Ceva et à l’intégration de 40 trains bicourant. Les 23 Flirt France du Suisse Stadler et les 17 Regiolis Ceva d’Alstom auront respectivement coûté environ la même somme, soit 220 millions d’euros pour les CFF et autant pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Léman express sera, dès décembre 2019, le plus grand RER transfrontalier d’Europe, avec un réseau de 230 kilomètres de lignes et ses 45 gares de part et d’autre de la frontière franco-suisse. Plus de 50 000 voyageurs y sont attendus au quotidien.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier