Goggo Network veut créer des licences d’opérateurs de mobilité autonome en France

Goggo Network entend contribuer au développement de licences nationales de réseaux autonomes de mobilité.   © GG
Actualites

Grégoire Hamon

Modèle des licences GSM. La start-up franco-espagnole Goggo Network vient de lever 44 millions d’euros auprès de SoftBank et d’Axel Springer Digital Ventures pour devenir l’un des premiers opérateurs de mobilité autonome en Europe. Créée en 2018 par un entrepreneur en série espagnol, Martin Varsavsky, et la Française Yasmine Fage, une ancienne du cabinet McKinsey, la startup travaille pour l’instant «au développement du cadre juridique et technique des réseaux européens de mobilité autonome des prochaines décennies». Goggo Network entend contribuer au développement de licences nationales de réseaux autonomes de mobilité, sur le modèle des licences GSM accordées par l’Europe il y a 30 ans. Martin Varsavsky insiste sur le fait que ces licences doivent être accordées selon des critères de qualité de service et de couverture du territoire, et non sous forme de vente aux enchères, au risque de geler toute innovation.

Écosystème. Grâce aux fonds récoltés par sa levée de fonds, Goggo Network va pouvoir se concentrer sur la France, l’Allemagne et l’Espagne, en devenant l’un des premiers opérateurs de mobilité autonome. Selon Le Figaro, l’entreprise compte faire circuler des navette connectées qui s’arrêteraient à la demande grâce à une application mobile. Mais avant cela, la jeune-pousse sait qu’elle doit favoriser la création d’un écosystème européen associant opérateurs de transports publics, plateformes, constructeurs automobiles et collectivités. D’où un certain lobbying, déjà très actif en Allemagne et en France. Goggo Network a ainsi participé le mardi 17 décembre à une table ronde au Parlement français portant sur les réseaux de mobilité autonome, à laquelle intervenait notamment le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.