Green Riders : la trottinette, service compris

Green Rider Entreprise française, Green Riders fait fabriquer en Moselle une borne innovante qui recharge et verrouille les trottinettes. Cette solution a l’avantage d’éviter l’aberration environnementale qu’est le ramassage nocturne des trottinettes en free floating et leur répartition en ville chaque matin.  
Actualites

Loïc FIEUX

Un libre-service sans le désordre du free-floating. Le trottinetteur peut soit être propriétaire de son véhicule, soit l’utiliser avec «paiement à l’usage» comme le proposent les opérateurs de free-floating. Entre ces deux cas d’usage, la PME Green Riders comble le vide par injection de services. Installée en Seine-Saint-Denis, l’entreprise est avant tout un revendeur multimarques. Ses meilleures ventes aux particuliers sont la Speedway Mini 4 lite (599€) et la Ninebot Max G30 (799€). Pour faire la différence sur son marché, Green Riders offre un service de réparation qui fait face à une demande exceptionnelle depuis l’annonce du déconfinement. L’innovation majeure de Green Riders est le développement de sa borne de recharge destinée aux flottes de trottinettes. Cette solution évite le ramassage nocturne des véhicules en free-floating et leur répartition sur site après une recharge. Ce mode d’exploitation est en effet particulièrement énergivore. Plus respectueuse de l’environnement, l’exploitation avec retour à une borne interdit à l’utilisateur de laisser son engin n’importe où. Pour l’heure, seuls les modèles Max G30 et ES4 de Ninebot sont compatibles avec cette borne, ce qui limite son interopérabilité. Rappelons que l’ES4 est largement utilisée par les géants du free-floating tandis que la Max G30 lancée fin 2019 correspond à l’état de l’art en matière de trottinette.

Bornes «made in France». Conçue en France par Green Riders en liaison avec l’Apave, la borne est fabriquée en Moselle. Fixée au sol, cette borne assure la double fonction de recharge et de verrouillage des véhicules. Une appli permet la réservation d’une trottinette ou d’une borne ainsi que le paiement du service. Nouvelle, l’offre de Green Riders prend aujourd’hui contact avec son marché. Il est vaste et concerne les collectivités locales (municipalités et leurs opérateurs) ainsi que les utilisateurs privés. Pour ces derniers, la trottinette peut être un véhicule de service sur un vaste site industriel ou touristique ou encore, un moyen de transport entre sites voisins d’une même entreprise. Pour un déploiement sur la voie publique, les bornes nécessitent un raccordement au réseau électrique. Il y a là un facteur coût non négligeable.

L. F.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.