H2bus veut livrer 1000 bus hydrogène à prix compétitif d’ici 2023 Pratique et ressources Produits Stratégie

Les 600 premiers bus, destinés aux marchés danois, letton et du Royaume-Uni (200 chacun), bénéficient d’une subvention de 40 millions d’euros.   © H2bus
Actualites

Les Industriels

Grégoire Hamon

Un premier lot de 600 bus hydrogène. Un consortium de constructeurs, d’équipementiers et de distributeurs d’hydrogène réunis autour du projet H2Bus a indiqué lors du salon UITP de Stockholm qu’il comptait déployer 1000 bus à pile à combustible en Europe d’ici 2023. Il s’agit de bus produits par le constructeur nord-irlandais Wrightbus, associés aux équipementiers Ballard Power Systems, pour la fabrication des piles à combustibles, et Hexagon Composites pour les réservoirs hydrogènes. Nel Hydrogen se chargera de la production d’hydrogène à partir d’énergie renouvelable, la distribution étant assurée par Ryse au Royaume-Uni et Everfuel pour le reste de l’Europe. Pour s’assurer d’une forte diffusion, ces partenaires tablent sur la commercialisation de trois types de bus à des tarifs défiants toute concurrence. Ainsi, le premier bus d’une longueur standard de 12 mètres sera proposé dès 2020 à 375.000 € pour une autonomie de 450 kilomètres. Un bus à double étage de 10,9 mètres sera proposé pour 410.000 € (autonomie de 310 km) et un bus articulé de 18 mètres, prévu pour 2022, à 465.000 euros (520 km d’autonomie).

Package complet. Les 600 premiers bus, destinés aux marchés danois, letton et du Royaume-Uni (200 chacun), bénéficient d’une subvention allouée dans le cadre de Connecting Europe Facility (CEF), un programme européen de cofinancement des transports destiné à construire de nouvelles infrastructures. Ce financement permettra également d’abaisser le prix de vente de l’hydrogène entre cinq et sept euros par kilogramme (moitié prix du tarif à la pompe) avec des frais d’entretien de 30 centimes du kilomètre. «Nous mettons en place une chaîne de valeur dédiée à l’hydrogène pour réduire les coûts et nous rapprocher de la parité opérationnelle avec des bus qui utilisent des carburants traditionnels. Le consortium H2Bus fournit un package complet comprenant des bus à pile à combustible et du carburant hydrogène. Nous proposerons le bus zéro émission le plus abordable pour répondre à la demande croissante des plus grandes villes d’Europe», indique Jacob Krogsgaard, PDG d’ Everfuel. Les partenaires entendent commercialiser 400 bus supplémentaires à destination d’autres pays européens d’ici 2023, en visant essentiellement la Norvège, la Suède et l’Allemagne.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.