Hambourg veut commander 530 bus électriques

La ville hanséatique n'achète plus que des véhicules "zéro émission".  
Actualites

La rédaction

Conversion totale en 2030. La société Hochbahn, la compagnie publique qui exploite le métro et une grande partie du réseau de bus de Hambourg, va lancer un appel d’offre européen pour 530 bus électriques, livrables d’ici à 2025. La flotte de la compagnie devra compter «nettement plus que 100 bus électriques» en 2022. Dès l’année prochaine, Hambourg ne commandera plus que des bus «zéro émission», et la flotte devrait être entièrement neutre du point de vue climatique dès 2030 avec 1.000 véhicules électriques.

Station-électrolyse de 100 Megawatts. Mais quelle option électrique va choisir Hambourg? En Allemagne, le débat fait rage entre partisans des batteries et de l’hydrogène. «Il ne sert à rien de produire en grande quantité de l’électricité verte à partir des éoliennes off-shore si la demande n’est pas là, insiste Enak Ferlemann, secrétaire d’Etat au Transports. Les municipalités ne devraient plus commander que des véhicules à hydrogène.» Hambourg en possède déjà quatre. Ces véhicules test ont coûté 1,8 million d’euros chacun, financés pour moitié par l’Etat fédéral. Deux bus supplémentaires doivent rejoindre la flotte de la ville. D’ici la fin de l’année, la ville de Hambourg décidera si elle se lance ou non dans l’installation d’une station-électrolyse d’une capacité de 100 Megawatts pour produire en grande quantité de l’hydrogène pour l’industrie, le port et les transports en commun. 

N. V.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.