Here et Alyce s’allient pour l’analyse du trafic routier

La fusion des deux sources d’information, présentée à travers une interface de visualisation cartographique, est destinée à faciliter la prise de décision relative à l’évolution des infrastructures de transports.   © Here Alyce
Actualites

Grégoire Hamon

Données GPS et terrain. Here et Alyce viennent de créer «Observer», un outil d’analyse qui associe les données GPS embarquées dans les véhicules, récoltées par Here, aux enquêtes terrain réalisées par Alyce. Fondée à Lyon en janvier 2000, Alyce est spécialisée dans le recueil de données de comptage terrain, recueillies grâce à des boîtiers placés en bordure de route. «Observer offre une vision claire et chiffrée des déplacements routiers: nombre et type de véhicules, vitesses, origine-destination et axes majoritairement emprunté», soulignent les deux partenaires. Une première application a été déployée pour le compte de la DREAL d’Occitanie, qui a ainsi a pu caractériser les flux de circulation au sein et autour de l’agglomération toulousaine. Les grands flux traversant l’agglomération de part en part ont été évalués et une analyse de la répartition du trafic de transit entre le périphérique Est et le périphérique Ouest a été conduite. «Cette connaissance du fonctionnement du réseau permet, par exemple, de mieux anticiper les impacts de travaux réalisés sur une section du périphérique au détriment des autres sections. Des mesures d’accompagnement efficaces peuvent ainsi être mises en place pour limiter les difficultés de circulation», notent Here et Alyce.

Origine-destination. Concrètement, les boîtiers de bords de route déployés permettent de dénombrer et de catégoriser les utilisateurs de la route en reconnaissant leur forme grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle (deep learning). Le logiciel est capable d’identifier et de distinguer les voitures, des camions, des motos, des vélos, des piétons et des bus. Et ce, avance Alyce, sur tout type de routes, peu importe le nombre de voies. Les boîtiers peuvent aussi recueillir des informations complémentaires relatives aux émissions de gaz à effet de serre, aux particules fines et au bruit. Avantage non négligeable, les l’installation des boîtiers ne nécessitent aucuns travaux sur la chaussée, contrairement à la plupart des solutions disponibles sur le marché actuellement comme les boucles électromagnétiques ou les capteurs de pression par exemple. Enfin, la fusion des données recueillies par les boîtiers avec les données massives de Here collectées à partir des GPS permet de déterminer l’origine et la destination des véhicules qui circulent sur le réseau à l’étude.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.