Here et Inrix s’associent pour développer des solutions de mobilité Produits

Les cartes Here seront enrichies par les données de trafic collectées par Inrix.   © Here
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

Grégoire Hamon

Mobilité du futur. C’est l’alliance de la carte et de l’information. Here Technologies, spécialiste des services de cartographie et de localisation vient de conclure un partenariat avec Inrix, spécialiste des services d’info-trafic et d’aide à la conduite connectée. Les deux sociétés entendent explorer diverses opportunités de collaboration, «notamment l’utilisation de leurs données et leurs plateformes respectives pour créer et fournir de nouveaux services de données et ainsi favoriser le développement de la mobilité dans le monde», expliquent-elles dans un communiqué. Here et Inrix n’écartent pas la possibilité de faire entrer d’autres partenaires dans cette alliance. «Les deux sociétés sont convaincues de l’intérêt des plateformes ouvertes et des écosystèmes de partenaires pour accélérer l’innovation et créer les services de mobilité du futur», explique ainsi Edzard Overbeek, CEO de Here Technologies.

Données croisées sur les routes et leurs aléas. Here a été rachetée en 2015 par les constructeurs automobiles Audi, BMW et Daimler pour 2,8 milliards d’euros. La société traite des millions d’informations apportées à ses cartes en s’appuyant sur les données qu’elle collecte auprès de voitures particulières, de véhicules commerciaux, d’une communauté d’éditeurs de cartes, de son propre parc de véhicules équipés de LiDAR, et d’images aériennes et satellite. Here s’appuie sur l’apprentissage automatique pour transformer toutes ces données en cartes contenant des centaines d’attributs (adresses, panneaux de signalisation, restrictions pour les virages et la chaussée, limites de poids et des limites de hauteur relatives, etc.). Des informations utiles pour le monde du transport, l’industrie et les futurs véhicules autonomes. Le rapprochement avec Inrix va permettre de rajouter une couche d’information sur ces cartes, grâce aux milliards de points de données anonymes collectés chaque jour auprès de diverses sources diverses (véhicules connectés, villes, départements du transport, conditions météorologiques sur les routes, incidents relayés par les médias, réseaux sociaux, stationnement, appareils mobiles et autres appareils IoT). Inrix couvre en effet près de 90% des routes du monde dans plus de 80 pays, en fournissant des informations aux principaux constructeurs automobiles, agences de transport et entreprises (Audi, Ford, Waze, …) et plus de 120 agences municipales, nationales et fédérales (US Federal Highway Administration, Highways England, la ville de Copenhague et RTA Dubaï).

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.