- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

Hyperloop installera son centre européen de R&D à Toulouse

Transport sous vide. Hyperloop Transportation Technology [1] (HTT) a décidé d’installer à Toulouse son centre européen de recherche et développement. Ses deux dirigeants, Dirk Ahlborn et Bibop Gresta, ont signé mardi 24 janvier un accord avec le préfet Pascal Mailhos, la présidente de la région Occitanie [2] Carole Delga et le président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc. L’hyperloop est un mode de transport à mi-chemin entre le train et l’avion imaginé par le patron de Tesla Elon Musk. Avec la technologie de lévitation magnétique passive, il permettra de transporter les passagers entre deux villes à l’intérieur d’une capsule propulsée à la vitesse de 1100 km/h dans un double tube quasiment sous vide afin de limiter la résistance de l’air.

L’atout des technologies aérospatiales. La startup californienne, créée en 2013, installera donc son centre de R&D sur l’ancienne base aérienne de Francazal, dans le sud de Toulouse, où elle bénéficiera d’une piste d’essai d’un kilomètre. Elle mettra aussi en place une plateforme de relation avec les universités et les laboratoires de recherche, ainsi qu’un incubateur d’innovation pour les transports intelligents. 50 emplois devraient être créés dans un premier temps. « Toulouse est le centre des technologies aérospatiales en Europe, qui sont parallèles à notre activité, notamment sur les questions d’aérodynamisme mais aussi de transports, avec une concentration de matière grise que l’on ne trouve pas partout », a expliqué Dirk Ahlborn, le co-fondateur et CEO d’HTT. L’entreprise a annoncé qu’elle investirait 40 millions de dollars sur le site toulousain dans les cinq premières années.

Catherine Sanson-Stern