Ile-de-France : la Ligne P enfin électrifiée Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités

Pierre Cossard

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et du STIF, a signé la convention de financement des travaux d’électrification de la ligne P du réseau Transilien, entre Gretz et Troyes. Elle met ainsi fin à près de 15 ans de blocages. La ligne P est la dernière ligne de chemin de fer à ne pas être électrifiée en Île-de-France, alors que sur l’axe Paris-Provins, la fréquentation ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années (+28% entre 2010 et 2015), avec son cortège de retards, e t de trains supprimés ou bondés.

Pour pallier cette situation, la Région a rééquilibré ses investissements vers la Seine-et-Marne, et sur cette ligne très défectueuse. Pour boucler le dossier de la convention de financement de ce projet à 320 M€, la Région a donc augmenté sa participation à hauteur de 70 M€ et a été accompagnée par le département de Seine-et-Marne à hauteur de 5 M€, pour un investissement total en Île-de-France s’élevant à 160 M€ (75 M€ de l’Etat et 10 M€ pour SNCF Réseau).

L’électrification de la ligne P bénéficiera à l’ensemble des usagers, y compris la branche Meaux-La Ferté Milon, grâce au déploiement du matériel (des AGC remplaceront ainsi le matériel vieillissant pour un plus grand confort des voyageurs). Ces investissements de la Région seront complétés par ceux du STIF à l’horizon 2021, puisque 24 rames Francilien neuves sur la branche Provins de la ligne P seront déployées et 16 Z2N seront renovées, pour un montant total de 280 M€.

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier