Ile-de-France : recul du nombre d’abonnés Autolib’ Territoires

Le service d'autopartage Autolib' a été lancé en 2011.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

Baisse de plus de 5%. Le service d’autopartage de l’agglomération parisienne Autolib’ a subi une baisse de plus de 5% de ses abonnés depuis fin 2016, selon les données compilées par le cabinet d’études 6-t. Autolib’ approchait en novembre 2016 le nombre de 110 000 abonnés actifs à l’année (qui représentent 95% des trajets effectués), un chiffre jusqu’alors en progression quasiment constante. Mais leur nombre a reculé depuis pour atteindre 103 500 en septembre, relève le bureau de recherches 6-t, spécialiste de la mobilité urbaine, dans un baromètre publié le 13 novembre par le quotidien Le Parisien.

Des pertes couvertes par la collectivité. Le groupe Bolloré gère Autolib’ jusqu’en 2023, dans le cadre d’une délégation de service public. Il a conçu les véhicules électriques Bluecar, vitrines de sa technologie de batteries, utilisés pour ce service lancé en 2011. Il s’est engagé à couvrir les pertes cumulées, jusqu’à 60 millions d’euros, à l’échéance du contrat. Bolloré avait cependant prévenu en début d’année que la prévision de pertes cumulées atteignait désormais 179 millions d’euros. Mais selon le syndicat mixte, qui compte une centaine de communes adhérentes, dont Paris, les pertes pourraient atteindre jusqu’à 250 millions d’ici à 2023.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.