Information des usagers en temps réel : Lyon et Toulouse lancent Mobiville Politique et réglementations Stratégie Territoires

Mobiville indique les meilleurs itinéraires d'un point à un autre en fonction de l'évolution des trafics   © © Fotolia
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Jean-François Belanger

Grâce au soutien du ministère de l’Économie, Lyon et Toulouse expérimentent Mobiville, un système d’information en temps réel pour les usagers de leurs réseaux de transport. Les données sont transmises via les téléphones mobiles GPS.

L’autorité organisatrice des transports lyonnais, le Sytral, et la communauté d’agglomération du Grand Lyon ont, au même titre que le Grand Toulouse, lancé un tout nouveau système d’information en temps réel pour les clients de leurs réseaux de transport.

« Mobiville perme de connaître, via son téléphone mobile, les meilleurs itinéraires d’un point à un autre de l’agglomération, selon ses souhaits, en fonction de l’évolution des trafics des différents modes : métro, tramway, bus, funiculaires… et aussi la situation des différents parcs de vélos à chaque station. Prochainement, y seront inclus les informations SNCF », explique Bernard Rivalta, président du Sytral.

Les fonctionnalités de Mobiville sont identiques à Toulouse, mais les enjeux économique autour de ce nouveau service y sont moins importants.

Une expérience aujourd’hui, un marché demain ?

Mobiville représente un investissement de 1,6 million d’euros pour le réseau lyonnais. Sur ce montant, le Sytral a investi 0,5 million, et le ministère de l’Économie autant. Le reste du financement se répartit entre les différents partenaires industriels du projet : Thales, Artal, Algoe, Canal TP…

Mobiville, mis en œuvre aujourd’hui à titre expérimental, se présentera comme une option sur les bouquets de services téléphoniques. Se pose donc la question de sa prochaine commercialisation. Y aura-t-il un marché pour ce service vraisemblablement payant ? À moins que Mobiville ne figure parmi les points importants de l’appel d’offres qui concerne l’exploitation de l’ensemble du réseau lyonnais, prévu pour l’année prochaine.

Une remise en cause de la présence historique de Keolis qui promet d’ores et déjà une belle empoignade entre les différents groupes de transport.

S’abonner à Bus & Car

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.