Inquiétudes sur le sort de l’usine Carrier de Fast Concept Car Produits Stratégie

  © Visavu
Actualites

Les Industriels

La rédaction

En cessation de paiement d’après les syndicats, le site de production de Carrier, racheté par Fast Concept Car en 2000 et qui emploie 180 personnes, doit voir son avenir tranché par le tribunal de commerce d’Alençon d’ici ce soir qui décidera soit d’une période de poursuite d’activité, soit de sa liquidation.

La suprise est de taille : l’usine Carrier serait en cessation de paiement, d’après l’annonce faite à son comité d’entreprise et relayée dans les médias locaux par l’Union départementale CGT de l’Orne. Détenu par Fast Concept Car depuis son rachat en 2000, le site assure la fabrication des véhicules Scoler et Starter du constructeur. Le tribunal de Commerce d’Alençon doit statuer d’ici ce soir quelle suite donner à l’activité de l’usine qui produit 400 véhicules par an. Cent cinquante salariés ont manifesté aujourd’hui devant le tribunal de commerce d’Alençon d’après le site internet de France 3 Basse-Normandie.

Contactée, la direction de Fast Concept Car ne s’est pas encore exprimée. Le site actuel a été construit en 1962 par Carrier Carosserie avant d’être racheté par Fast Concept Car en 2000. En 2010, le site de production est agrandi et réhabilité pour augmenter les capacités de production.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.