Irizar se lance dans le camion ! Stratégie

Le premier camion électrique d’Irizar partage sa face avant et sa chaîne cinématique avec les bus électriques du constructeur.   © DR
Actualites

Les Industriels

La rédaction

Diversification. MAN et Renault-Volvo ont clairement annoncé que leurs futurs camions électriques partageraient leur conception avec celle de leurs bus urbains électriques. Irizar applique également ce principe. Il reprend la chaîne cinématique de ses ieBus pour l’adapter à un camion prioritairement destiné à une utilisation en benne à ordures ménagères, mais adaptable à d’autres emplois urbains. L’ieTruck est né d’une demande émise par une entreprise espagnole de collecte et de valorisation de déchets. Celle-ci serait active à Madrid et filiale d’un groupe de BTP. Cette opportunité entraîne une diversification inattendue de l’activité d’Irizar. Elle contribuera à assurer un niveau d’activité satisfaisant à son usine e-Mobility pour laquelle le constructeur annonce une capacité de 1000 véhicules par an, bus et camions confondus.

Disponible début 2019. Des bus articulés électriques de 18 m, l’ieTruck reprendrait notamment le moteur électrique synchrone Alconza (Irizar Group) de 235 kW/2300 Nm ainsi que ses auxiliaires. L’unique prototype achevé dispose de batteries lithium-ion (120 kWh). Le constructeur annonce que leur recharge est possible par câble (prise Combo Standard 2) ou par pantographe. Ce dernier n’est pas installé sur le prototype qui est doté d’un système encore plus original. Il s’agit d’un prolongateur d’autonomie, c’est-à-dire un groupe électrogène. Celui-ci est entraîné par un moteur fonctionnant au gaz (méthane). Habituellement, le moteur d’un prolongateur d’autonomie est nettement plus petit que le moteur thermique auquel on aurait confié la propulsion du véhicule. Ce n’est pas le cas ici puisqu’il s’agit d’un FPT Cursor 8 de 330 ch. L’ieTruck devrait entrer en service en début d’année 2019. Sa production en série sera décidée selon les résultats de son expérimentation et les demandes du marché.

L. F.

 

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.