Jaguar veut rémunérer ses conducteurs grâce aux données récoltées à bord Produits Stratégie

Les automobilistes pourraient gagner des «crédits» en partageant des informations captées par leur véhicule.   © JLR
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

Grégoire Hamon

Revendre des informations aux autorités locales. Le constructeur Jaguar-Land Rover (JLR) indique qu’il vient de développer un portefeuille intelligent («Smart Wallet») destiné à équiper ses véhicules connectés. Cette solution est actuellement testée en Irlande sur des Jaguar F-Pace et des Range Rover Velar. Elle doit permettre aux propriétaires des véhicules de payer de manière facilitée les accès aux bornes de recharges électriques, ainsi que les péages et parkings. Mais le constructeur a aussi pensé à faire gagner de l’argent, ou plutôt des crédits à ses clients, en leur permettant de revendre des informations utiles aux autorités locales, comme l’état du trafic, les conditions météo localisées ou le repérage de nid-de-poule. Une vidéo montre la voiture communiquer ces informations récoltées par des capteurs ou des caméras, dont la technologie n’est pas précisée.

Économie du partage. Cette solution s’inscrit dans la stratégie «Destination Zero» de JLR, qui vise à atteindre zéro émission, zéro accident et zéro congestion. «Pour atteindre cet objectif, il faut développer une économie partagée dans laquelle le véhicule joue un rôle essentiel en tant que collecteur de données dans la ville intelligente du futur. À l’avenir, une voiture autonome pourrait se rendre à une station de recharge, recharger et payer, tandis que son propriétaire pourrait choisir de participer à l’économie du partage, en livrant des données utiles», souligne Russell Vickers, responsable du développement logiciel de Jaguar Land Rover. L’idée du Smart Wallet consiste à éviter aux conducteurs de s’inscrire sur plusieurs comptes pour payer une variété de services quotidiens. L’utilisation du portefeuille virtuel repose sur la technologie Blockchain, avec l’adoption d’une crypto-monnaie, qui évite de payer des commissions. Les conducteurs peuvent également recharger leur portefeuille en utilisant des méthodes de paiement plus conventionnelles.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.