Jonction du tunnel franco-suisse Ceva Politique et réglementations Territoires

Annie Bouillot  
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Jean-François Belanger

Vendredi 23 septembre a été officialisée la jonction des tunnels suisse et français du projet transfrontalier Ceva (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) qui doit héberger à l’horizon de la fin de l’année 2019, le réseau RER « Léman Express ». La totalité des partie prenantes de ce chantier, le premier du genre en Europe, ont célébré ce pas important.

Depuis la gare d’Annemasse, les trains feront à peine quelques mètres en surface avant d’entamer leur descente sous terre. Le choix d’une circulation en tranchée couverte permet une reconfiguration de l’espace en surface. C’est ce qui a été décidé pour cette double voie ferrée électrifiée, afin de garder intacte la qualité des paysages traversés et de limiter les nuisances auprès des riverains. La profondeur maximale du tunnel, atteinte au niveau de la frontière, est de 13 mètres.

Sa réalisation va entraîner la suppression de la ligne ferroviaire existante, ce qui permettra de reconstituer un espace urbain de qualité en surface. En particulier, afin de de contribuer au développement des mobilités alternatives, la France et la Suisse ont choisi de réaliser une voie verte entièrement dédiée aux modes doux, entre la gare d’Eaux-Vives et celle d’Annemasse. Elle sera connectée aux itinéraires cyclables existants et pour garantir une meilleure sécurité, trois passagers à niveaux seront supprimés. Ce premier TER transfrontalier a pour objectif d’apporter une alternative compétitive à la voiture individuelle dans un territoire contraint et en fort développement démographique. Il repose sur 14 kilomètres de lignes, côté suisse et 2 kilomètres, côté français, soit 1,4 milliard d’euros pour le premier (Confédération 56 % et canton de Genève 44 %) et 235 millions d’euros pour le second. C’est le département de Haute-Savoie qui, avec 65 millions d’euros engagés, est le premier contributeur.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier