Keolis rachète l’autocariste Alphacars Pratique et ressources Stratégie

  © Alphacars exploite des lignes d'autocars interurbains et scolaires en Indre-et-Loire ©DR
Actualites

Le Club Les Industriels Les Opérateurs

La Rédaction

La filiale de la SNCF poursuit sa stratégie de grignotage des PME indépendantes du transport routier de voyageurs. Avec le rachat du groupe Alphacars, à Loches, Keolis renforce sa présence en région Centre.

Keolis continue de faire son marché en France : la filiale de la SNCF vient en effet de racheter le transporteur routier de voyageurs Alphacars.

Jean-Michel Coudert, 47 ans, que nous n’avions pas réussi à joindre à l’heure où nous écrivions ces lignes, dirigeait l’entreprise familiale implantée à Loches, en région Centre, depuis près de 20 ans. Suite à la perte du marché des lignes d’autocars régulières d’Indre-et Loire à la rentrée 2008 (un marché de 7 millions d’euros gagné par Veolia), le patron d’Alphacars a décidé de vendre son entreprise et d’opérer une reconversion professionnelle. Selon nos informations, il nourrit un projet professionnel en Afrique, peut-être dans le tourisme réceptif.


Perte des lignes d’autocars régulières

« Le marché est très tendu, si la fréquentation dans les transports collectifs se maintient, en revanche, les prix sont de plus en plus tirés. Les autorités organisatrices qui souffrent de la baisse de leurs rentrées fiscales resserrent davantage les cordons de la bourse. Certains transporteurs indépendants ne supportent plus la pression », explique Jean-Michel Ferraris, directeur général France de Keolis. La vente d’Alphacars s’est négociée en quelques mois, les premiers contacts avec Keolis étant intervenus à la fin de l’été 2008.

Particulièrement actif dans le transport interurbain depuis plus de 75 ans, Alphacars qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 6,6 millions d’euros exploite des lignes régulières et des services de transport scolaire. Il offre aussi un service dédié de transport scolaire pour les éléves à mobilité réduite dans le dépoartement d’Indre-et-Loire. L’autocariste avait aussi développé une activité de transport occasionnel et touristique.

Keolis renforce son implantation

Avec l’acquisition d’Alphacars (184 salariés, 183 véhicules), Keolis complète son implantation en région Centre puisque le groupe est déjà présent pour les transports interubains et scolaires à Loches, Orléans, Bourges, Romorantin. A l’urbain, Keolis exploite les réseaux de Tours, Châteauroux, Blois, Bourges, etc.

Keolis en chiffres

1,8 milliard de voyageurs transportés
150 filiales dans 7 pays d’Europe et au Canada
38 000 salariés dont plus de 27 000 conducteurs
2,8 milliards d’euros de CA (60% en France, 40% à l’international)

Le site du groupement d’entreprises Reunir

Le site de Keolis

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.