Keolis reste aux commandes du réseau des transports de Brest Politique et réglementations Stratégie Territoires

Image de synthèse du futur tramway de Brest.   © ©DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Pierre Cossard

La communauté urbaine Brest Métropole Océane a choisi de renouveler pour huit ans le contrat de délégation de service public de Keolis. La filiale de la SNCF sera donc aux commandes du nouveau tramway qui arrivera en 2012.

C’est donc Keolis qui sera aux manettes du futur tramway de Brest attendu mi-2012. La filiale de la SNCF a en effet remporté l’appel d’offres de la communauté urbaine Brest Métropole Océane qui a choisi de renouveler pour huit ans le contrat de délégation de service public de Keolis pour l’exploitation de son réseau Bibus.

Brest devrait en effet disposer d’une première ligne de tramway à la mi-2012. Longue de 14,3 kilomètres sur un axe nord-sud, elle comptera 27 stations et aura coûté 383 millions d’euros. C’est Alstom qui a été retenu pour la fourniture des 20 rames. Une étude de faisabilité sera lancée cette année sur le projet d’une deuxième ligne selon un axe est-ouest.


35 millions de passagers contre 15 aujourd’hui

Keolis devra, durant la période du contrat, transporter près de 35 millions de voyageurs, contre 20 millions aujourd’hui. En parallèle, l’autorité organisatrice va réduire sa participation financière, qui passera de 21,2 millions d’euros en 2010, à 17,8 millions en 2018.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.